23 Oct 2014

Actualités des Victoires de la Beauté | 1 commentaire

Alexia en direct de la cérémonie !

Alexia en direct de la cérémonie !

 

Le 22 septembre dernier, j’ai eu le privilège d’être invitée à la 12ème cérémonie des Victoires de la Beauté, aux Folies Bergères à Paris.

Pour celles qui ne le savent pas, cette cérémonie c’est  » The Place To Be » pour toute Beautista qui se respecte!

En France, septembre rime avec remise de prix littéraires, il faut aussi y ajouter les Victoires de la Beauté, qui dans le domaine des cosmétiques, récompensent des lauréats dont les produits ont été soumis durant l’année à des tests sensoriels à l’aveugle, sans indication de marque et au packaging neutre. Des testeuses (et testeurs) anonymes, des consommateurs comme vous, comme moi ont essayé ces produits et les ont notés en toute objectivité.

J’ai aimé cette approche, son concept, cela correspond à des valeurs saines et de confiance. Il me semble que c’est ce dont le consommateur lambda actuel a envie: d’authenticité, de sincérité et si possible d’éthique (oui, je sais je suis exigeante…)

 

J’ai donc été très honorée d’obtenir le fameux sésame pour être reporter à cette soirée.

Je ne vais pas cacher que j’avais aussi le trac, n’étant pas vraiment familière de ce genre d’événements!

 

Avec ma poisse légendaire (Pierre Richard, sors de ce corps!!!), je n’ai pas pu me libérer à temps pour visiter les coulisses et rencontrer mes alter egos reporters, sans rentrer dans les détails, vous connaissez tous et toutes ce genre de chef-là à qui on ne peut pas dire non….. « Menfin » il aurait pu choisir un autre jour ….

 

Je m’en voulais à mort, et je me suis demandée 10 fois si je rebroussais chemin ou non… Je suis quand-même curieuse de nature, j’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai décidé d’aller jeter un œil.

 

En arrivant, Oulà. Là!!! Phobiques de la foule, courage fuyez!!!

Une horde, compacte de jeunes femmes font la queue à l’accueil presse, à l’accueil sans invitation, l’accueil avec invitation…. Je ne sais même plus où donner de la tête… Il fait chaud, je suis stressée… Des gens râlent (ben oui, on est en France, y’a une réputation à conserver, humour je précise)

Je veux partir…

Je reste…

J’attends… J’attends… le temps me paraît infini…

Une demi heure plus tard c’est enfin mon tour de présenter mon invitation. Mon stress monte d’un cran.

C’était… comment vous dire….

Vous vous souvenez sans doute de ces moments-là à l’école, quand on vous interrogeait précisément le jour où vous n’aviez pas réussi à retenir la leçon, la poésie, le truc… et que la maîtresse poussait un gros soupir, vous retourniez penaud et tout rouge à votre place sous le regard des autres… atroce.. Eh, bien je me sentais comme ça. Pas très fière.

On me dit que malheureusement je ne peux rejoindre mon groupe mais que je peux aller où bon me semble dans le show room à l’étage pour faire connaissance avec les lauréats, puis aller me placer dans la grande salle pour la cérémonie.

 

Alexia en direct de la cérémonie !

 

Bien, bien, bien… Je reste songeuse un moment sous un lustre immense au milieu d’une foule tumultueuse et joyeuse… Puis j’emprunte un grand escalier aux marches de velours rouge. Et me voilà dans un décor intimiste, feutré, je fais un tour dans un joli show room aux couleurs tamisées, je retrouve de nombreuses marques familières de ma salle de bain, le shampoing sec Batiste, partenaire de mes voyages depuis longtemps, en version brunette, très, très bonne innovation pour les filles aux cheveux bruns, qui comme moi, ont utilisé la version originale en ayant la main un peu lourde, du genre à vous faire Marie-Antoinette … si vous voyez ce que je veux dire…

Puis Kadalys et ses produits dérivés de la banane, à l’odeur à vous faire tomber par terre de délice! Leur huile radiance est une pure merveille, une vraie découverte et une équipe vraiment investie dans toutes les étapes de fabrication, ça fait plaisir à voir et à entendre.

Garancia, qui a du prendre un abonnement aux Victoires de la Beauté depuis le nombre de fois qu’ils sont lauréats, mais ce n’est pas difficile, les produits sont efficaces, avec un univers onirique qui fait résonner mon côté « Once Upon a Time » Je ne peux QUE craquer.

Découverte intéressante, le Baby Foot de Bloomup ou peeling des pieds, m’offre la vision idéale d’un monde où la corvée de nettoyage de vieilles peaux (sans jeux de mots douteux) aurait disparue, gain de temps fabuleux, je pense en faire le stock.

J’ai été très agréablement surprise de (re) trouver des marques de la grande distribution, avec pas moins de 5 produits primés chez Carrefour avec les gammes Cosmétiques Design Paris et Nectar of Nature (bio), j’ai noté un stylo Perfection Touch qui m’a furieusement rappelé un certain article dit haut de gamme , à pris tout doux (moins de 10 euros).

La marque Labell, d’Intermarché a également été récompensée et j’ai retrouvé un copain que je connaissais bien déjà, le gel douche rose total girly à la barbe à papa, qui a déjà fait craquer les filles à la maison, hormis mon conjoint qui regarde toujours la couleur d’un œil suspicieux, mais qui aime bien l’odeur que ça laisse sur la peau « à croquer ».

Comme l’ont fait remarquer les représentants des cosmétiques Carrefour lors de la cérémonie, « On peut tout à fait prendre soin de soi et être belle de la tête aux pieds, pour moins de trente euros! » Et je ne sais pas pour vous, mais moi ça me parle, n’ayant pas des moyens financiers illimités en termes de shopping, mais essayant tout de même d’utiliser de bons produits.

Peu avant huit heures, j’ai enfin retrouvé mes alter egos reporters et nous nous sommes installées pour la cérémonie. La salle est pleine, baignée dans une jolie lumière rose. Le compte à rebours peut commencer!

 

Alexia en direct de la cérémonie !

 

M. Willy Mansion, le créateur des Victoires de la Beauté, a débuté le show en rappelant ce qu’est la beauté, à travers les citations des philosophes et écrivains de diverses périodes, philosophie à part, est apparue Sandrine Quétier, magnifique dans une petite robe noire très seyante et des escarpins vertigineux corail (que je lui emprunterais bien volontiers hein Sandrine)

 

Alexia en direct de la cérémonie !

Alexia en direct de la cérémonie !

 

Le duo de choc a ainsi présenté avec entrain et non sans humour les lauréats de 2014-2015.

Il n’y avait pas de temps mort, dans un tempo enlevé, et quelques intermèdes musicaux, un groupe de musiciens endiablés avec un saxo magistral. Puis, une cantatrice déjantée dont la voix a percé jusqu’au ciel (ouf mes tympans n’en sont toujours pas revenus) extrait de la revue du moment Mugler Follies , je ne me suis pas ennuyée une seconde.

 

Alexia en direct de la cérémonie !

 

J’ai trouvé très touchant la venue du japonais créateur de P.G.C.D (navrée de ne pas avoir retenu son nom, j’ai pourtant cherché), qui ne parlait pas notre langue, mais qui est venu recevoir son prix très dignement.

La cérémonie s’est terminée par le spectacle décapant de Jérôme Daran, j’ai retrouvé chez lui des mimiques et des expressions à la Foresti, pas étonnant d’apprendre qu’ils aient collaboré ensemble.

 

Alexia en direct de la cérémonie !

 

Sur le départ, bonheur ultime, le groupe Monadia, organisateur des Victoires de la Beauté, nous a remis un énorme Beauty Bag, je me pince toujours pour arriver à y croire, jamais je n’avais reçu autant de produits en une fois. C’était un peu Noël avant l’heure!

 

Alexia en direct de la cérémonie !

 

Merci mille fois à Monadia pour cette soirée magique, un vrai moment de bonheur, loin loin loin des soucis et tracas quotidiens!

 

Alexia R.

 

 

 

  1. merci de me faire partager cette superbe soirée, ça donne envie !!!

Poster un commentaire